fbpx
James Franco 2020

L’homme de la semaine : James Franco

Il est beau, charismatique, intelligent et pourvu d’un charme indéniable. Notre nouvel homme de la semaine à tout pour plaire. Sa carrière est florissante et son nom fait désormais pleinement partie du schéma hollywoodien. James Franco compte parmi les acteurs les plus célèbres de la dernière décennie et son goût du risque pour des rôles issus de films mineurs lui a parmi de gagner une crédibilité difficile à acquérir dans les blockbusters. Un succès critique et commercial pour un acteur à la fois admiré et controversé.

Une carrière florissante

C’est un joli palmarès qu’offre James Franco au cinéma américain. Tout d’abord révélé pour son rôle de Harry Osborn dans la trilogie de Spiderman en 2002, certains de ses films plus indépendants comme Fly Boy (2006) ou Harvey Milk (2008) lui permette d’assoir sa notoriété et de nouer de bonnes relations avec la critique.

James Franco dans Fly Boy (2006)

127 heures (2010) ou La planète des singes : les origines (2011) lui donne un second souffle et le replonge dans des productions destinées au grand public. À partir de 2015, il se rapprochera à nouveau du cinéma indépendant et principalement du genre Queer avec I am Michael ou King Cobra de Justin Kelly. Malgré quelques déboires avec la justice, James Franco conserve un statut à part à Hollywood et poursuit une carrière épatante dans un cinéma de plus en plus diversifié.

En 2020, il sera à l’affiche de 3 productions : Kill the Czar de Bruce Thierry Cheung, The Long Home réalisé par ses propres soins et Blood Surf de Nina Ljeti où il interprétera Metalhead Troy. La sortie de ces trois films sont cependant perturbées par la crise du Covid-19 qui à totalement chamboulé le calendrier fixé par Hollywood. Des perturbations qui devraient – nous l’espérons – bientôt rentrer dans l’ordre.

Ne pas oublier que la James Franco n’est pas le seul acteur à succès de la famille. Son frère cadet – Dave Franco, né le 12 juin 1985 – a atteint une notoriété mondiale grâce à la série Scrubs ainsi que pour son rôle dans le blockbuster américain Insaisissables (2013) ou Nos pires voisins (2014).