fbpx

Les 4 salons de thé incontournables de Paris

Ladurée

La Maison Ladurée est intimement liée à l’histoire des salons de thé parisiens. Fondée en 1862 par Louis Ernest Ladurée, la première enseigne n’était autre qu’une boulangerie, située dans le très chic quartier de la Madelaine, au 16 rue Royale. Trois ans plus tard, elle fut ravager par les flammes. Un mal pour un bien qui permit la transformation de la boulangerie en une pâtisserie au décor inspiré de l’Opéra Garnier et de la Chapelle Sixtine.

À cette époque, le café ayant de plus en plus la cote auprès de la belle société parisienne, l’épouse de Louis Ernest Ladurée, Jeanne Souchard eut l’idée de mélanger le café et les pâtisseries. C’est ainsi que l’un des premiers salons de thé de la capitale vu le jour.

Au milieu du XIXème siècle, Pierre Desfontaines, cousin de Mr Ladurée, eu la clarté de disposer une ganache entre deux coques de meringue. De cette idée, il donna naissance au célèbre Macaron Ladurée.

Grand nom de la pâtisserie à travers le monde, la Maison Ladurée continue de régaler les plus fines papilles avec des classiques de la pâtisserie française et des créations uniques renversantes.

Le Café Pouchkine

Installé en 2017 dans le quartier de la Madelaine, le Café Pouchkine est une invitation parisienne au cœur de la Russie Impérial. À proximité des grands palaces, l’enseigne est un véritable écrin de la gourmandise. Pavlova Mont-Blanc, Pouchekinettes, Matriochka, mais aussi Millefeuilles, Tarte au Citron, Macarons, le Café Pouchkine est un subtil mélange entre la culture Russe et Française, dans un décor digne des plus grands palais.

Nina’s Marie-Antoinette

Fondée en 1672, la Maison Nina’s confectionne des produits à partir des fleurs et des fruits du potager royal de Versaille. Inspirées des recettes préférées de la Reine, les pâtisseries sont le reflet du raffinement à la française. Pétales de roses, fleurs d’oranger ou encore essence de pomme, les arômes présents à la cour du Roi sont travaillés avec excellence. Pour accompagner ces douceurs, la maison propose une large gamme de thés parfumés, à déguster sur place ou à emporter. Thés noirs, thés verts, thés Oolong, Rooibos et tisanes. Située près de la place Vendôme, la Maison Nina’s Marie-Antoinette est un voyage gourmand au cœur de l’univers royal de la duchesse d’Autriche.

Angelina Café

La Maison Angelina est le fruit de la création d’Anton Rumpelmayer, confiseur autrichien, et de son fils René. Dans les années 1900, Anton ouvre plusieurs boutiques « Rumpelmayer » dans le sud de la France. Couronné de succès, il décide de partir à la conquête de la capitale française. En 1903, il fonde avec son fils René, un salon de thé portant le nom de sa belle-fille, « Angelina« . Situé au 226 Rue de Rivoli, face au jardin des Tuileries, l’enseigne fût le lieu de rendez-vous de grands noms français comme Coco Chanel et Marcel Proust.

Depuis, la maison continue d’exceller de savoir-faire dans un décor digne de la Belle Epoque. Le Mont-blanc, pâtisserie à base de meringue, crème de marrons et chantilly, et le chocolat chaud à l’ancienne « L’Africain » sont les deux créations emblématiques de la maison.