fbpx
Smallable : Family Concept Store de Cécile Roededer et Pierre Rochand

Tout savoir sur Smallable.com

Smallable. Ce nom ne vous dit peut-être rien, c’est pourtant celui de l’un des sites français les plus tendance du web. Fondé en 2008 par Cécile Roededer et Pierre Rochand, ce Family Concept Store est devenu au fil du temps une véritable mine d’or. À l’origine défini comme un site de vente spécialisé dans la mode, les jouets et la décoration pour enfant, Smallable a évolué à mesure que son succès s’est confirmé. Retour sur ce « French Dream » qui propose plus de 800 marques livrées à travers le monde. Oui, il est temps de tout savoir sur cette incroyable entreprise parisienne… pour tout dévaliser en bonne et due forme !

Les origines de Smallable

Au commencement, il y a une femme : Cécile Roederer. Depuis sa plus tendre enfance, Cécile cultive son âme d’entrepreneur et recherche l’aventure. Elle aime voyager et s’imagine même travailler pour les services secrets (ou en tant que détective privé). C’est une enfant déterminée et fonceuse, une enfant qui croque la vie à pleine dent et qui est indiscutablement destinée à fonder quelque chose de créatif.

La vie passe et Cécile grandit jusqu’à devenir une femme. Après 2 ans à l’étranger, elle obtient un diplôme en Gestion et Marketing à La Sorbonne. Fraîchement diplômée, Cécile se dirige rapidement vers le prêt-à-porter, démontrant déjà les prémices d’un succès à venir. Dans un premier temps, Cécile exerce la profession de Product Manager chez Dim. Elle change ensuite d’enseigne quelques années plus tard et décroche un emploi chez Lancel. Nous sommes en 2004 et Cécile est une responsable marketing épanouie qui évolue tranquillement au sein de cette marque de luxe. Cette expérience dure 4 ans, jusqu’à ce que Cécile ne comprenne quelque chose qui s’avérera déterminant : tout n’a pas encore été inventé !

Cécile Roederer

En observant son entourage (ses soeurs, ses amies-parents), une évidence frappe la jeune trentenaire : les mères de famille manquent cruellement de temps pour écumer les magasins, constat jetant la lumière sur l’absence d’un service « tout en un ». En effet, trouver des vêtements pour enfant et tout ce qu’il faut pour meubler une chambre en bas âge au sein d’une seule et même adresse est rare.

Une constatation emplit d’évidence qui interpelle Cécile. L’étincelle prend et la jeune femme décide de quitter son poste chez Lancel. Elle se lance dans la création d’un concept qui n’allait pas tarder à devenir l’incontournable Smallable.

2008 : la véritable naissance de l’entreprise

Avec le web comme seul bagage, Cécile Roederer ne se fait pas prier et se lance à pieds joints dans cette aventure. Smallable naît de son imagination et le site doit réunir – ensemble – vêtements pour enfants, meubles, décorations et jouets. Alors par où commencer ? Nous sommes en 2008 et tout reste à faire : de l’achat du nom de domaine à la réalité d’un concept devant être intelligent, responsable et rentable. Un seul mot d’ordre : la création au coeur de l’activité.

La famille « Smallable »

Pendant un an, Cécile travaille d’arrache-pied dans son propre appartement. Le nom de marque est déposé à l’INPI le 8 février 2008 et Avec l’aide de deux stagiaires motivés, Smallable construit ses fondations et fortifie son ADN : les enfants de 0 à 6 ans deviennent la cible phare de la jeune pousse et ce, jusqu’au grand lancement en 2008.

Le site Smallable à son commencement en 2008

Au départ, c’est une soixantaine de marque qui sont proposées sur le site internet (fr.smallable.com). La magie fini par prendre et Smallable ne tarde pas à voir son chiffre d’affaires grandir. Un an et demi plus tard, le mari de Cécile – Pierre Rochand – embarque avec elle dans ce qui était en train devenir la plus grande aventure professionnelle de leur vie.

Le développement d’un concept unique

Il n’aura fallut que quelques années à Smallable pour devenir une référence dans le milieu du textile, de la décoration et de la beauté pour enfant. Outre son e-commerce, l’entreprise met également en avant un magazine prodiguant des conseils et présentant les dernières tendances. Un axe de communication intelligent permettant à Smallable d’affiner sa communication et de renforcer son attractivité et son image de marque.

Au fil du temps, le développement de la marque passe par l’élargissement de son offre. L’univers de l’enfance se fait plus vaste et – arrivé à maturité – finit par ne plus suffire pour combler la faim grandissante d’une entreprise en plein boom. Désormais, toute la famille peut y trouver des vêtements, des meubles et même des produits de beauté. Le concept store se métamorphose et devient un « Family Concept Store« , signe d’une position qui se fait plus large. À ce jour, seule la mode homme n’a pas encore été traitée… du moins pas encore !

En 2015, la notoriété de Smallable pousse Cécile et Pierre à ouvrir une première boutique physique. Située au 81 rue du Cherche-Midi dans le 6ème arrondissement de Paris, Smallable Concept Store se tient sur 300 m2 et propose une large sélection des produits du site. Le public est au rendez-vous, preuve de l’aura grandissante de l’entreprise qui dépasse désormais les frontières du digital.

La création de « Hundred Pieces » et « Communauté de Biens »

En 2016, Smallable lance sa première marque de vêtement pour les 2-16 ans : Hundred Pieces. La tranche d’âge est plus large et – pour la première fois – permet au Concept Store de proposer ses propres produits. L’objectif ? Un vestiaire composé de pièces modernes, tendances, qualitatives et assurément accessibles. Concernant les créations, une attention particulière est portée aux matières et aux coupes pour rendre les vêtements agréables au toucher, confortables à porter et agréables à regarder. Un trio gagnant !

Hundred Pieces – marque de Smallable

Le succès de cette nouvelle aventure entraîne rapidement la naissance d’une seconde marque. En 2017, Smallable propose Communauté de Biens : une sélection d’articles de décoration. L’attention est portée sur l’utilisation de matières nobles comme le lin, un design minimaliste et des prix abordables. L’accent est porté sur une déclinaison de couleur intéressante, l’utilisation de coton biologique et le design à la fois épuré et naturel.

Communauté de Biens – marque de Smallable

Par la suite, un service de liste de cadeau de naissance voit le jour. À présent, plus rien ne semble arrêter le couple d’entrepreneur qui enchaîne les succès et les nouveaux projets.

Mais 2017 est aussi l’année du bonheur personnel. Et pour cause, le couple accueil Nina, leur deuxième enfant après Charles. C’est désormais une famille de quatre personnes qui vit dans un bel appartement de République, « loin » des bureaux du navire Smallable, situés à Bastille. Un bon moyen de séparer vie familiale et professionnelle… tout en les rapprochants.

Smallable Baby Store

L’ouverture d’une seconde boutique physique nommée Smallable Baby Store au 82 rue du Cherche-Midi – située en face de la première – marquera durablement la continuité de cette Success Story. Aujourd’hui, l’entreprise embauche plus de 60 personnes et ne cesse de faire croître son chiffre d’affaires.

Smallable : le beau, le bien et le bon

Vous connaissez désormais l’histoire (magique) de Smallable.

C’est indiscutable, les années ont changées le visage de l’entreprise. Désormais, c’est un véritable univers de la famille qui caractérise ce site de e-commerce. À l’origine créé pour les enfants – d’où le nom « Smallable » signifiant « pouvant être petit » – l’entreprise a su évoluer et étoffer son catalogue. En réunissant des marques de créateurs connus et moins connus, le site parvient à proposer des produits de qualité qui répondent à une charte stricte : fabrication respectueuse et éthique (labels de protection des employés), production limitée et sélection de créateurs passionnés par leur travail.

Notre positionnement est relativement unique dans le sens où nous avons une sélection pointue des plus belles marques de créateur. Avec un credo depuis 10 ans qui le beau, le bien et le bon.

Cécile Roededer – Welcome to the Jungle (2018)

Ainsi, Smallable continue de chercher de la consistance et fait de sa communication un atout majeur… majeur, pas unique : Smallable respecte sa charte et prouve que le commerce a encore une conscience. Une vraie conscience. Ainsi, il est donc toujours possible de faire du business tout en restant profondément humain, passionné et novateur. C’est le goût du risque, du développement et la recette magique d’une entreprise qui ne cesse de nous surprendre.

Cécile Roededer – Co-ondatrice de Smallable

Au final, Smallable est aussi et surtout le résultat d’une requête répondant aux besoins directs des « Digital Moms« . Ces dernières – mères de famille n’ayant pas le temps de faire les magasins – veulent le meilleur pour leurs enfants sans perdre de temps. Le meilleur en terme de mode, de décoration, de prix, de qualité, de choix… le tout dans un seul et même endroit.

Plus de 800 marques proposées en 2020

Aujourd’hui, Smallable collabore avec plusieurs centaines de marques (plus de 800 différentes selon nos dernières informations). Cela démontre l’existence d’un catalogue épais et, surtout, l’existence d’un catalogue n’ayant jamais cessé de s’étoffer, de s’enrichir.

Certaines marques permettent à Smallable de démontrer sa valeur dans le haut-de-gamme comme Marc Jacobs, Canada Goose ou Stella Mc Cartney. D’autres son attrait pour les petits créateurs. Parmi elles, nous retrouvons :

Mode enfant : Œuf NYC – Californian Vintage – Hundred Pieces – AO76 – Le Petit Lucas du Tertre – Zadig Voltaire – Brand Little Creative Factory – Caramel – Ten IS – Simple Kids – Hartford – Bonton – Pom d’Api etc.

Jouets : Vilac – Djeco – Oyoy – Plan Toys – Corolle – Olli Ella – Sebra – Trybike – Kid’s Concept – Banwood – Bobbin – Meri Meri – Le Toy Van – Jellycat etc.

Home : Honoré – Garbo & Friends – Œuf NYC – Vitra – Numero 74 – Cam cam – Ferm Living – Oliver Furniture – Maison de vacances – Maison Sarah Lavoine – Communauté de Biens – Liewood – Rive Droite – Nobodinoz etc.

Mode femme : See by Chloé – June 7.2. – Leon & Harper – Ancient Greek Sandals – Des petits hauts – La Nouvelle – Herbert Frère Soeur – Jerôme Dreyfuss – Kowtow – Les Coyotes de Paris Women- Ulla Johnson – Chloé Stora – Anthology Paris – Sessun etc.

Le succès d’un « Family Concept Store »

Finalement, le succès de Smallable se mesure de part son histoire. En 2015, après des années à flirter avec le succès, l’entreprise devient enfin rentable. À cette époque, Smallable travaille avec déjà plus de 400 marques et livre dans plus de 200 pays. Elle réalise 60% de son chiffre d’affaires à l’étranger et double continuellement sa croissance mensuelle, preuve de sa solidité. À cette époque, plus de 30 personnes travaillent déjà autours du concept.

Le succès n’a depuis jamais cessé de croître… et les chiffres parlent d’eux-même. En 2018, le CA de la SAS parisienne s’élève à plus de 40 millions d’euros (30% de plus qu’en 2016). L’entreprise – établie au 42 rue du Faubourg St Antoine – a déjà levée plus de 7 millions d’euros. Une somme lui ayant permis d’accélérer son développement et de mettre en place de nouvelles idées.

Ces derniers mois, Ring Capital, Alven et Sigma – fonds de capital-risques détenant 60% du capital Smallable – souhaitent passer la main. Cécile Roederer cherche donc à lever 5 à 10 millions d’euros supplémentaires grâce à l’aide d’acteurs financiers externes. Le but de cette récolte ? L’ouverture de nouveaux show-rooms pour étendre l’influence et renforcer la présence de Smallable. Aujourd’hui, Londres, Berlin et Los Angeles constituent des priorités pour Cécile et Pierre. Dans un second temps, le réseau devrait s’étendre au reste de l’Europe grâce à l’ouverture de boutiques éphémères.

Une priorité sur l’Europe mais aussi les États-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient.

Cécile Roededer – Welcome to the Jungle

Aujourd’hui, le panier moyen de Smallable s’élève à 190€ et 40% des acheteurs se fidélisent dans les 12 mois. L’attraction du concept ne cesse donc de croître. Sur Trustpilot, Smallable récolte une note moyenne de 3,7/5 et d’excellents commentaires clients. Les notes plus mitigées correspondent plus à la livraison considérée trop longue qu’à la qualité des produits. Sur Avis Vérifiés, Smallable flirte avec les 8,6/10 et récolte une pléiade de compliments. Une clientèle définitivement conquise, en sommes.

Smallable : une épatante histoire de famille

Smallable nous épate. Loin de notre ligne éditoriale, cette entreprise nous surprend pourtant depuis plusieurs années. Toute la rédaction du Valentine’s Pepper recommande Smallable de part ses engagements solides et ses produits de qualité.

Et pour cause, Smallable s’évertue – jour après jour – à nous raconter une belle histoire de famille… une très belle histoire !