fbpx

BALMAIN homme Automne-Hiver 2020-2021

Balmain est de retour avec un défilé homme grandiose. Le désert, les couleurs sablées, le beige, l’or, le rouge… cette année, Balmain continue de peindre des tableaux clinquants mais élégants. Le saroual est revisité avec succès, la silhouette est tombante mais élégante et dénote le souhait d’un certain lâcher prise. En effet, Balmain – plus connu pour son maximalisme et ses silhouettes structurées – fait ici preuve de maturité en proposant un prêt-à-porter fait du passé et du présent. Les drapés sont toujours de la partie, les vestes à épaulettes se marient aux sweat-shirts et le bleu roi côtoie du jaune flash au rouge pétant. Oui, l’ADN de Balmain est toujours là, plus vif que jamais. Impossible de s’endormir, impossible de détourner la tête. Les silhouettes s’enchainent et imposent un tempo infernal mené en coulisse par le nouveau maestro de la mode en la personne d’Olivier Rousteing.

En effet, ce dernier innove mais n’en oublie pas pour autant ses classiques. Les vestes brodées d’or font une apparition et, une fois n’est pas coutume, la (sur)charge est de mise. Le satin dispose aussi d’une jolie place ce qui ne surprend guère car Balmain reste Balmain et nous aimons cela ! Olivier Rousteing semble vouloir avancer avec cet héritage tout en y insufflant un vent nouveau. Faire du présent avec le passé, du neuf avec du vieux, de l’émotion avec du tissu. Oui, de l’émotion !

Le défilé Balmain Homme automne-hiver 2020-2021

Cette année encore, nous pouvons souligner la diversité imposée par la maison dans ses défilés. Un casting mixte en phase avec la réalité du siècle. Olivier Rousteing ne souhaite définitivement pas le retour d’un monde révolu où la mixité restait tapie dans l’ombre… et oeuvre en faveur de la multi-culture avec brillance.

On notera également l’incroyable décor monté pour marqué cette saison. Un détail assez important pour être souligné car la maison a davantage l’habitude de choisir ses lieux plutôt que de les créer. Les défilés deviennent des shows, les shows deviennent des emblèmes et Balmain s’élève.

Ainsi, la marque parisienne avance sans retenue vers un avenir de plus en plus brillant. Un avenir qui dénote dans cette jungle de la mode où aucun faux-pas n’est pardonné.