fbpx

CHANEL Haute Couture Automne-Hiver 2019-2020

Le défilé Chanel Haute-Couture est à peine finit et l’ombre de Karl Lagerfeld continue de planer sous la verrerie du Grand-Palais. Le tweed a, bien évidement, une place de choix et ressort dans des tailleurs aux pantalons oversize et évasés. Des longs manteaux de 7 boutons, des souliers rappelant la mode du roi soleil et même du velours. Du rose, du mauve, du vert et un peu de noir. Virginie Viard réutilise les codes Chanel mais change un peu la donne. Le résultat est, certes, un peu vieillissant avec des coupes sans grande originalité… mais le désir de changement pour la nouvelle directrice artistique est réellement appréciable. Une épreuve difficile lorsqu’on veut sortir d’une ombre aussi vaste que celle laissée par Karl Lagerfled derrière lui.

Aujourd’hui, la patte Viard n’est pas encore bien établie, d’où le ressentit d’une collection qui se veut lumineuse mais qui, inconsciemment, peine à surprendre. Heureusement, le final nous démontre que le talent et l’esprit de Virginie Viard sont en encore pleine éclosion et que les collections à venir risque de durablement installé Chanel dans une nouvelle ère. Une ère délicate mais dirigé par une femme aussi exceptionnelle que talentueuse et qui n’a, finalement, besoin que de temps.

La suite des défilés Haute-Couture

3 juillet 2019 : Maison Margiela (10h), Franck Sorbier (11h), Elie Saab (12h30), RVDK Ronald Van Der Kemp (13h30), Jean Paul Gaultier (14h30), Viktor&Rolf (16h), Zuhair Murad (17h), Valentino (18h) et, pour finir la journée, Guo Pei (19h).

4 juillet 2019 : À 9h, ouverture de la haute joaillerie avec Anna Hu, Boucheron, Chanel Joaillerie, Chaumet, Louis Vuitton Joaillerie et, enfin, Mikimoto.