fbpx

SCHIAPARELLI Haute Couture Automne-Hiver 2020 : Grâce et couture d’exception.

Ce 1er Juillet s’est tenu le défilé Automne/Hiver haute-couture de la ressuscitée SCHIAPARELLI. La maison de la place Vendôme, qu’occupait déjà la sulfureuse créatrice pour la confection de ces créations à partir de 1930, a présenté ce matin sa huitième collection depuis sa renaissance en 2012.

Elegante, grandiose, sculptée dans le tissu et cousu avec un soin et une technique artisanale de qualité supérieur, la collection SCHIAPARELLI F/W 2020 nous a une nouvelle fois prouvé qu’elle avait parfaitement sa place dans la haute-couture. Une dénomination difficile à obtenir, gage à la fois d’excellence absolue dans la couture.

SCHIAPARELLI Haute Couture Automne-Hiver 2020

Cette fois-ci, la maison à présenté son nouveau directeur artistique annoncé en Avril 2019 : Daniel Roseberry. Le départ de Bertrand Guyon, après des années au service de la maison de couture italienne, se fait ainsi sans bruit. Roseberry, 33 ans, marque ainsi l’histoire en devenant le premier américain à la tête d’une maison de couture Française moderne.

Cette collection a fait la belle part au célèbre Rose Shocking de SCHIAPARELLI. D’immenses robes oversize, laissant apparaître des pans de peau entiers, comme des corps en lingeries habillés par d’immenses voiles roses et bouffants. Les coupes sont floues, presque nuageuses, à la fois sexy et couvertes. C’est délicat et agressif, frappant et lumineux. Pendant le déroulement de ce spectacle en 3 parties nommée Jour, Nuit et Rêve, Mr Roseberry écrivait sur une table au milieu du déferlement de mannequin. De la poésie plongée dans le noir où, une fois encore, le rose SCHIAPARELLI est parvenu à se faire voir.