fbpx
French fashion designer Olivier Rousteing acknowledges the audience at the end of Balmain show for the 2016-2017 fall/winter ready-to-wear collection on March 3, 2016 in Paris. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU / AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

BALMAIN dit adieu à la fourrure animale

C’est officiel, Balmain n’utilisera plus de fourrure animale dans ses collections. Une annonce confirmée par Olivier Rousteing, son emblématique directeur artistique, dans le magazine Vogue… et reprit par PETA sur sojn blog.

Une decision motivée par Olivier Rousteing

« J’ai pris la décision de ne pas utiliser de fourrure et ce, il y a environ un an et demi. J’ai vu tellement de documentaires sur le sujet que j’ai finis par ne plus pouvoir faire ça. Aujourd’hui, les fournisseurs font en sorte à ce que la fausse fourrure ressemble à de la vraie fourrure et ce qu’ils parviennent à faire est formidable. Mais si vous ne voulez pas porter de vraie fourrure, alors peut-être que la fausse fourrure ne vous intéressera pas non plus. L’industrie de la mode pourrait ne suivre qu’une simple mode mais, pour moi, si vous décidez de ne plus utiliser de fourrure, vous ne revenez pas sur votre décision. Nous devons faire attention et nous devons croire en ce que nous faisons. « 

Balmain rejoint une longue liste de repentis

Une décision qui rejoint Versace, Michael Kors, Ralph Lauren, Gucci, Jimmy Choo et bien d’autres encore. Espérons que, comme le souligne Olivier Rousteing, tout cela ne soit pas qu’un effet de mode destiné à enfiler un costume marketing en simple phase avec une époque.