fbpx
Emma Watson entre chez Kering

Le mariage entre Emma Watson et Kering

L’an dernier, Kering (Saint Laurent, Balenciaga, Gucci…) communiquait sur son désir d’atteindre la neutralité carbone. Le géant du luxe, pilier du G7 Fashion Pact, semble donc continuer à maximiser les résultats de ses engagements en 2020 en embauchant Emma Watson.

Improbable et pourtant… l’actrice de 30 ans a bien rejoint le conseil administratif deKering où elle agira dans le comité environnement. Un rôle créé spécialement pour elle et qui marque la continuité du groupe de luxe sur l’écoresponsabilité et l’éthique environnementale. Une décision qui peut paraître surprenante – voir inattendue – mais s’inscrit finalement dans la continuité des combats de l’actrice anglaise.

Très active dans la lutte des causes qui lui tiennent à coeur, Emma Watson ne fait pas ses débuts sur le sujet. Déjà en 2016, elle portait une robe en bouteilles plastique recyclées de la marque Calvin Klein. En 2017, elle n’optait que pour des vêtements responsables lors de la promotion de La Belle et la Bête. Ainsi, Emma Watson n’est pas un choix posé au hasard. La belle risque d’offrir une très belle visibilité au groupe sur le sujet qui, désormais, est personnifié en une personne connue, appréciée et sincèrement impliquée dans le sujet.

Emma Watson en robe recyclée Calvin Klein (Met Gala 2016)

Cette annonce est une nouvelle flèche déposée dans l’arc d’Emma Watson. Impliquée dans plusieurs association et porte-voix d’une génération décidée à changer les choses, l’ancienne actrice de Harry Potter lutte depuis des années pour toute sorte de cause. Féministe engagée, elle est habituée à mettre sa célébrité au service des causes qu’elles affectionnent. Ce nouveau rôle lui permet donc d’assoir son influence et gravir les échelons pour mener à bien une mission à la fois difficile et passionnante !